Restauration et réhabilitation des étangs aux Marais de Grondines, 2014-15

Les buts et les objectifs

C’est dans l’objectif d’améliorer, de mettre en valeur et diversifier les habitats disponibles sur le territoire du RPMG que l’aménagement de marais de type étagés conçus avec un minimum d’interventions et utilisant la dynamique des marées tout au long de l’année.  Ainsi, suite à l’étude de caractérisation réalisée en 2012 en partenariat avec FHF sur les différents sites potentiels présents sur le territoire des Marais, une cartographie a été réalisée et le projet a été présenté aux partenaires pour la restauration de nouveaux étangs (35) de biodiversité. On vise particulièrement par les aménagements d’habitats une forte reproduction (biomasse) d’espèces aquatiques (Achigan, Doré, Perchaude) et de nichées de sauvagine (canard Noir).

Le territoire couvert par le Regroupement (environ 100 ha) est situé au sein d’un milieu très rare en bordure du Fleuve où on retrouve entre autre une érablière argentée encore presque intacte.  L’estuaire fluvial dans le secteur de Grondines serait considéré comme un écosystème particulier avec des espèces végétales uniques (Labrecque, 1998). Même si les espèces fauniques sont susceptibles d’utiliser intensément les battures et les chenaux à marée haute pour s’alimenter, l’absence généralisée d’eau à marée basse n’assure pas l’accomplissement complet de leur cycle vital (LEMIEUX, Claude. 2000). De ces faits, le RPMG désire améliorer significativement la valeur des milieux humides présents sur les terres privées protégées dans le secteur de Grondines.  On prévoit donc réaliser les phases subséquentes de réseaux d’étangs selon les plans d’interventions proposés et acceptés par les intervenants du MDDEFP.

 

Les résultats d’habitats qui seront soutenus par la contribution d’HFC

Le Projet visant à étendre les réseaux d’étangs sur une plus grande superficie au sein du RPMG permettrait assurément d’offrir une plus grande variété d’habitats disponibles tant pour la reproduction que l’alimentation d’une multitude d’espèces présentes au sein du Saint-Laurent.

 

Une description de l’emplacement du projet

Québec

La municipalité/le comté : Gondines comté de Portneuf

Le type d’habitat : Plaine inondable en bordure du Fleuve

 

Le contact du projet

Pour obtenir plus de renseignements sur ce projet, veuillez SVP vous adresser à Sylvain Duval, Président, Regroupement des propriétaires du marais de Grondines (RPMG), Québec