Protection des milieux humides forestiers sur terres privées / PCHE sud du Québec/ 2014-2015

Les buts et les objectifs

Le projet de protection des milieux humides forestiers sur terres privées vise à poursuivre les activités de conservation volontaire entreprises depuis plusieurs années au Québec dans le cadre du programme Forêt-Faune volet “milieux humides forestiers”  de la Fondation de la faune.Ce programme comporte 3 volets principaux dont celui sur la conservation des milieux humides. Dans ce volet, on retrouve deux activités soit :

Activité 1– la signature d’ententes de conservation (déclaration d’intention)

Activité 2– le suivi des milieux protégés et la fidélisation des propriétaires

Ces activités vise particulièrement deux volets du PCHE soit la protection du territoire par la signature d’ententes de protection (conservation volontaire) avec les propriétaires et le suivi de travaux ou l’évaluation des résultats. L’objectif ultime est de conserver des milieux humides de qualité dans le sud du Québec pour assurer et même accroître les ressources en sauvagine ainsi que pour protéger et mettre en valeur ces habitats fauniques riches en biodiversité.

Le projet vise également l’intendance privée des milieux humides dans le cadre d’un second programme d’aide de la Fondation soit le programme d’aménagement intégré par sous-bassin versant en forêt privée. Ce dernier vise à favoriser l’implantation, à l’échelle du sous-bassin versant, d’une approche globale d’aménagement intégré des ressources (forêt, faune, etc.) qui facilitera le développement durable de la forêt privée. La protection des milieux humides au bénéfice de la sauvagine est des autres espèces fauniques fait parti des actions visées par le programme au cours de l’année 2014-2015.

 

Une description de l’emplacement du projet

Province : Québec

La municipalité/le comté : Régions administratives de la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, Montérégie et Laurentides. Villes de Québec et Sherbrooke, municipalités de Saint-Raymond de Portneuf, Thetford Mines, Saint-Chrysostome et Lachute. 

Le type d’habitat : Milieux humides forestiers

Autres détails pertinents en relation à l’emplacement :

Le projet couvre plusieurs sites sur l’ensemble du territoire de la vallée du Saint-Laurent (basses-terres) dans deux écozones principales : bouclier boréal et plaines à forêts mixtes.  Il touche ainsi l’écorégion prioritaire du Fleuve Saint-Laurent classifiée catégorie A par le PCHE et quatres autres écorégions de catégorie B. Le paysage sur lequel les projets seront réalisés est essentiellement forestier. Le projet se situe en totalité dans le bassin hydrographique du Saint-Laurent. Plus spécifiquement, la région principalement ciblée est les Appalaches.

 

Le contact du projet

Pour obtenir plus de renseignements sur ce projet, veuillez SVP vous adresser à  André Martin, Président directeur-général, Fondation de la faune du Québec, Québec