Aménagement faunique Marécage des Scots

Rapport final : Aménagement faunique Marécage des Scots, 2013-2014

Les buts et les objectifs

Le projet de conservation du Marécage des Scots est une priorité régionale  depuis bons nombre d’années
au niveau de sa protection et de sa restauration. Le Gouvernement du Québec, les propriétaires privés, la
MRC, les municipalités et CIC  travaillent conjointement au développement de cet important écosystème.
Une grande partie du territoire a été acquit par CIC et le Ministère des Ressources Naturelles et de la faune
en 2009 après un long processus de négociation. Nous sommes à l’étape du développement du projet de
restauration. L’aménagement offrira un habitat de qualité comme site d’alimentation et de repos à la
sauvagine lors des migrations printanière et automnale, de la répartition des couples, de la nidification et de
l’élevage des couvées. Il créera des conditions favorisant l’entremêlement eau/végétation qui correspond à
un habitat où la diversité et la densité est optimale pour la faune des milieux humides qui l’utilisa comme site
de repos, d’alimentation, de fuite et de reproduction. Il permettre la libre circulation des poissons vers leurs
sites de reproduction soit entre le secteur aval du Ruisseau McLoed et le Marécage des Scots. La
restauration de cet écosystème augmentera la productivité faunique du milieu pour l’ensemble des utilisateurs
fauniques du Marécage des Scots dont les oiseaux aquatiques, les mammifères aquatiques et semi-aquatique,
les amphibiens, les reptiles et les invertébrés. L’ensemble du territoire sera sous entente de conservation.

 

Quels sont les avantages du projet pour la sauvagine, les espèces associées aux terres humides et 
d’autres espèces fauniques?

L’aménagement offrira un habitat de qualité comme site d’alimentation et de repos à la sauvagine lors des
migrations printanière et automnale, de la répartition des couples, de la nidification et de l’élevage des couvées.
Il créera des conditions favorisant l’entremêlement eau/végétation qui correspond à un habitat où la diversité et
la densité est optimale pour les oiseaux migrateurs qui l’utiliseront comme site de repos, d’alimentation, de
fuite et de reproduction.

 

La pertinence quant à la planification, la prise de décisions et/ou la gestion de l’habitat

L’influence directe est la protection et restauration de 495 ha d’habitats essentiels à la sauvagine et la faune
utilisatrice des milieux humides. L’influence indirecte est la mobilisation de la communauté locale à la mise en
valeur du secteur et de l’influence qu’elle aura sur la sensibilisation à la conservation des milieux humides auprès
des utilisateurs du territoire.

 

Une description de l’emplacement du projet

 Région administrative de l’Estrie, MRC Haut-St-François, municipalité Hampden – Québec.

 

Le contact du projet

Pour obtenir plus de renseignements sur ce projet, veuillez SVP vous adresser à Claudie Lessard, technicienne en
biologie, Chargée de projets, Conservation des habitats, Canards Illimités Canada.