Aménagement faunique de St-Barthélemy – Amélioration des segments 3 & 4, 2014-15

Les buts et les objectifs

Situés dans la plaine inondable du lac Saint-Pierre, l’aménagement faunique de St-Barthélemy a été réalisé par Canards Illimités Canada (CIC) au début des années 1990. Les aménagements fauniques, d’une superficie de 383 ha, se résumaient à la construction de trois haltes migratoires (segments 1, 2 & 3), un habitat aménagé pour les poissons (segment 4), un habitat naturel (segment 5), et deux marais permanents (segment 6 & 7).  

En réponse à la Stratégie d’intervention pour l’avenir du lac Saint-Pierre lancée per le MDDEFP en février dernier pour remédier aux problématiques observées au lac Saint-Pierre, CIC a décidé de réévaluer le concept d’aménagement du site de St-Barthélemy de manière à cesser le rejet de sédiments vers le lac, optimiser et favoriser la création d’habitats pour la perchaude et la sauvagine. Le nouveau concept d’aménagement du site se divise en plusieurs phases. La présente demande vise la phase I et concerne les segments 3 & 4. Les travaux consistent à modifier les ouvrages de contrôle actuellement en place, construire une structure de transfert d’eau entre les segments 3 & 4, à nettoyer les fossés, à établir un couvert végétal permanent et à modifier le protocole d’opération de ces segments. L’objectif est de favoriser l’accès et la fraye des poissons à l’intérieur de ces segments tout en s’assurant de maintenir une utilisation du territoire par les canards et les autres espèces utilisatrices de ces milieux tout au long de l’année.

 

Les résultats d’habitats qui seront soutenus par la contribution d’HFC

La restauration de ces deux segments (3 & 4) par la modification et la construction de nouveaux ouvrages de contrôle de niveau d’eau permettra de remettre en eau une superficie d’environ 13,5 ha d’habitats disponibles (marais, prairies humides et marécages) pour la faune. Les marais aménagés sont constitués d’une végétation aquatique bien développée et propice à l’utilisation du site par la faune en général et procure au territoire une bonne diversité d’habitats.

 

La pertinence quant à la planification, la prise de décisions et/ou la gestion de l’habitat

L’influence directe est l’amélioration de près de 32 ha d’habitats essentiels pour plusieurs espèces fauniques et floristiques inféodées aux milieux humides. De plus, l’établissement d’un couvert herbacé permanent dans le segment 3 contribuera à éliminer le rejet de sédiments vers le cours d’eau et par le fait même, améliorera la qualité de l’eau rejetée dans le lac Saint-Pierre.

Le fait de garder de l’eau en permanence dans ces segments permettra de favoriser le développement et la répartition de la végétation aquatique, tout en optimisant la productivité biologique du site.

L’amélioration du site aura comme influence indirecte d’offrir de nouveaux habitats pour les activités de chasse et de pêche, ce qui représente un avantage socio-économique pour la communauté locale.

 

Une description de l’emplacement du projet

Québec, région de Lanaudière

MRC D’Autray et de Maskinongé/ St-Barthélemy et Maskinongé

 

Le contact du projet

Pour obtenir plus de renseignements sur ce projet, veuillez SVP vous adresser à Patrick Harbour, Technicien en biologie et chargé de projet, Canards Illimités Canada, Québec (QC)